top of page
Rechercher

#REML24 : Le mal-logement étudiant

Dernière mise à jour : 7 févr.

📝 Nous étions présent·es le 1e février à la présentation du 29e Rapport sur l’état du mal-logement en France de la Fondation Abbé Pierre.



📣 A l’occasion des 70 ans de l'Appel de l'abbé Pierre, la Fondation a encore porté une voix forte et lancé la mobilisation face a l’explosion de la bombe sociale du logement.



📊 Depuis, nous nous sommes plongés dans le rapport et nous en avons retenu quelques éléments clés concernant les étudiant·es, public de plus en plus fragilisé et que notre association tente chaque jour de loger au mieux pour leur permettre de construire leur vie et leurs projets : on vous synthétise ça ci-dessous !

 




🔴 Face à cette situation, les raisons d’espérer sont minces :


▶ Une succession de plans dont les objectifs ne sont jamais atteints


▶ Une attente de délégué interministériel au logement étudiant (qui devait être nommé fin 2023), qui se transforme en une attente d’un·e ministre du logement


▶ Un manque criant de logement étudiant très social, mais une production insuffisante et uniquement en PLS, voir en intermédiaire dans le cadre du pacte pour le logement étudiant (35 000 nouveaux logements étudiants d’ici 2027, « majoritairement en résidence universitaire sociale mais aussi en résidence intermédiaire »)


 


🏡 A notre échelle, nous continuerons à inventer des solutions, à agir avec les acteurs des territoires et de l’enseignement supérieur (bailleurs sociaux, collectivités, universités et la fondation), à contribuer, place ouverte par place ouverte, à permettre l’accès aux études et l’émancipation des étudiant·es par le logement.

21 vues0 commentaire
bottom of page